Dégustation vin : à quel titre le faites-vous ?

AccueilAstuces cuisineDégustation vin : à quel titre le faites-vous ?

Le vin est une boisson alcoolique résultant de la fermentation totale ou partielle du raisin. C’est un breuvage fort apprécié et très répandu. Plus il vieillit, plus sa valeur augmente.

La dégustation du vin permet d’évaluer sa qualité en se basant sur vos impressions sensorielles. Elle peut être horizontale, pour comparer entre les différents types de vins ou verticale, pour comparer le même vin au cours de son vieillissement.

La dégustation du vin peut être faite à titre de consommateur, d‘amateur ou de professionnel. Selon votre statut, l’objectif de votre dégustation diffère certainement.

Une expérience sensorielle par excellence

La dégustation du vin se base sur trois sens essentiels. Contrairement à ce que beaucoup croient, le goût , quoi qu’il apporte énormément d’informations, ne suffit pas. Il faut également compter sur la vue et sur l’odorat.

Vous pourrez apprécier :

  • Des sensations visuelles: couleur, saturation, transparence, présence de résidus ..etc.
  • Des sensations olfactives: odeur et arômes se dégageant du verre avant et après agitation, après avoir bu ..etc.
  • Des sensations gustatives: goût et salivation.

Qu’est-ce que la dégustation de vins et pourquoi la faire ?

La dégustation de vin est le processus d’évaluation et de jugement des vins. Les gens la pratiquent souvent pour en savoir plus sur les différents types de vins disponibles et pour trouver ceux qu’ils préfèrent. La dégustation de vins peut également être un moyen amusant de passer du temps avec des amis ou la famille.

Les bases de la dégustation du vin : regarder, sentir, boire et cracher

Pour déguster du vin avec succès, vous devez suivre quelques étapes de base :

  • Regardez le vin. Remarquez sa couleur et sa limpidité. Y a-t-il des particules dans le vin ?
  • Sentez le vin. Faites attention aux arômes qui sont présents. Quels types de saveurs détectez-vous ?
  • Prenez une petite gorgée du vin et faites-la tourner dans votre bouche. Quelles sont les saveurs que vous goûtez maintenant ? Sont-elles sucrées, acides ou amères ?
  • Recrachez le vin ou avalez-le. Certaines personnes préfèrent recracher leur vin, tandis que d’autres aiment l’avaler. C’est vous qui décidez !
À voir aussi :   Recette lasagnes : une recette facile et exquise

Les accords mets et vins – ce qui va bien ensemble

L’accord mets et vins est le processus qui consiste à associer différents types d’aliments à du vin. Certains aliments se marient bien avec certains vins, d’autres non.

Il est important de tenir compte de la saveur de l’aliment et du vin.

Il existe de nombreux types d’accords mets et vins que vous pouvez essayer. Voici quelques combinaisons populaires :

– Le vin rouge avec le bœuf ou l’agneau

– Le vin blanc avec le poisson ou le poulet

– Vin rouge sec avec du fromage

– Vin blanc doux avec des fruits

Comment conserver le vin :

Le vin doit être conservé dans un endroit frais et sombre. Cela permettra de conserver sa saveur et son arôme intacts. Veillez à conserver le vin à l’abri de la lumière du soleil et de la chaleur, car ces deux facteurs peuvent l’endommager.

Il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque vous servez du vin :

  • Assurez-vous que le vin est à la bonne température. Le vin rouge doit être servi à température ambiante, tandis que le vin blanc doit être réfrigéré.
  • Versez le vin dans le bon verre. Il existe des verres différents pour le vin rouge et le vin blanc.
  • Servez le vin avec modération. N’en abusez pas !

Le vocabulaire du vin – apprenez le jargon !

Lorsque vous faites une dégustation de vin, il est important de connaître le jargon. Voici quelques termes que vous pouvez rencontrer :

Arôme : l’odeur du vin

Bouquet : l’odeur d’un vin après son ouverture

À voir aussi :   Chambre froide : gardez vos produits frais aussi longtemps que vous en aurez besoin

Corps : la sensation du vin en bouche, généralement déterminée par son poids ou son épaisseur

Douceur : le goût sucré d’un vin

Acidité : le degré d’acidité d’un vin

Dégustation verticale : dégustation de vins d’un même producteur, mais d’années différentes

Dégustation horizontale : dégustation de vins de producteurs différents, mais de la même année

En conclusion

Pour apprécier correctement un vin, vous aurez besoin de vos yeux, de votre langue et de votre nez. Pour le dire autrement, si vous avez un rhume, vous devriez probablement stopper la dégustation de même si votre palais est altéré car vous avez mangé des aliments forts en goût (anis, ail, café etc..) avant le début de la dégustation.